Moucheron

30 mars 2022 par dans Maladie, parasite et nuisible - 693 Lectures

Moucheron : comment s’en débarrasser ?

Pour se débarrasser des moucherons dans divers lieux de votre habitat, il est primordial de savoir ce qui les attire. Ainsi, vous saurez quelles méthodes adopter pour les éloigner ou les tuer. Toutefois, il faut noter qu’il existe plusieurs méthodes pour se débarrasser des moucherons dans vos maisons. Laquelle vous convient le mieux ? Dans la suite de cet article, nous les présenterons toutes. Il vous reviendra de choisir la plus appropriée. Cependant, avant d’y arriver, découvrez en quoi les moucherons peuvent être utiles et les raisons pour lesquelles elles sont nuisibles.

Les différents types de moucherons

Le plus souvent, les moucherons sont confondus aux mouches. Pourtant, ils sont bien différents de ces derniers. De très petites tailles, au corps mince et aux longues antennes, ils sont semblables aux moustiques. Bien qu’il existe des espèces qui se nourrissent du sang, ceux que vous voyez souvent s’envoler de vos déchets ménagers et des dépôts d’aliment tombés sur des surfaces à la maison, ne piquent pas.

Avec une espérance de vie de quelques jours, ils se multiplient très rapidement en pondant leurs œufs sur les fruits pourris, les eaux stagnantes, les légumes en décomposition et toute autre forme de déchet. On en distingue plusieurs espèces :

  • Le Blephariceridae : c’est une sorte de moucheron à ailes nettes,
  • Le Ceratopogonidae : espèce de moucheron qui pique,
  • Le cecidomyiidae : ce sont les moucherons biliaires,
  • Le Chironomidae : c’est une espèce de moucheron non-piqueur,
  • Le Deutéro Plebius : c’est une espèce de moucheron qui vit dans les montagnes,
  • Le Thaumaleidae : c’est un moucheron solitaire,
  • Le Dixidae : c’est le moucheron du ménisque,
  • Le Scatopsidae : moucherons qui vivent sur le fumier,
  • Le Chaoboridae : il est encore appelé moucheron fantôme.

Il est important de préciser que les espèces de moucherons qui nous intéressent le plus ici sont celles qui vivent à la maison.

Pourquoi sont ils nuisibles ?

Déjà, par leur simple présence, les moucherons rendent les milieux dans lesquels où nous vivons incommodes. Généralement, ils envahissent tous les endroits où se trouvent des déchets organiques et des débris d’aliments. C’est le cas de la cuisine et des espaces sur lesquels sont posées les poubelles. Se déplaçant d’un endroit à l’autre très facilement, les moucherons peuvent par exemple transporter des bactéries de la poubelle pour infester les aliments à la cuisine. De même, ils peuvent également déposer leurs œufs sur les aliments pour les infester.

La grande majorité des moucherons de maison sont inoffensifs. Cependant, le fait qu’ils pullulent de partout et envahissent les espaces rend leur présence indésirable. Toutefois, il ne faut pas oublier que les bactéries qu’il transporte pour poser sur les aliments peuvent également être la cause de nombreuses maladies.

Pour ce qui est des moucherons piqueurs, seules les femelles mordent. En effet, consommer du sang est une nécessité pour la survie de leur espèce. Le sang consommé chez les humains est riche en protéine et fait mûrir leurs œufs. Ainsi, parmi les moucherons piqueurs, on distingue plusieurs espèces : ceux qui se nourrissent du sang des oiseaux et ceux qui se nourrissent du sang des mammifères.

Quel est l’utilité des moucherons ?

Bien que les moucherons soient agaçants, ils jouent un rôle très important dans divers domaines de la vie. Ainsi, il s’avère qu’ils sont très utiles :

  • Pour l’équilibre des écosystèmes,
  • En médecine,
  • Dans le domaine économique.
  • Pour déterminer les changements environnementaux.

La place des moucherons dans l’équilibre de l’écosystème

Le moucheron du ménisque encore appelé Dixidae comme nous l’avions évoqué plus haut, vivent à la surface de l’eau. Cet habitat est un écosystème constitué d’une communauté de plante et d’animaux. Les larves des moucherons du ménisque se nourrissent exclusivement de certains organismes qui vivent également au-dessus de l’eau. Cet espace étant très riche en ressource, les larves de cette espèce de moucheron non-piqueur y consomment généralement les algues, les bactéries et d’autres micro-organismes.

Comme dans toutes les chaînes alimentaires, les moucherons contribuent aussi à l’équilibre de l’écosystème. Ainsi, ces larves des moucherons du ménisque sont aussi consommées par les coléoptères aquatiques, les larves de libellules, certains poissons et d’autres prédateurs. De plus, les moucherons adultes vivant dans ce milieu sont mangés par les hirondelles et les araignées.

Comment les moucherons permettent de déterminer les changements environnementaux ?

L’espace existant entre l’eau et la surface est un écosystème densément peuplé. Ainsi, on y trouve des êtres provenant de plusieurs espèces. Certaines viennent de l’eau, tandis que d’autres viennent de la surface. Des centaines d’espèces qui y vivent paisiblement constituent une chaîne alimentaire dont l’équilibre permet de maintenir l’écosystème stable. Ainsi, toute modification apportée à cet espace affectera la stabilité de cet écosystème.

De nombreuses recherches menées sur les moucherons ont apporté des indications sur le degré de pollution de l’eau. En effet, on a pu déterminer que la présence de certaines espèces dans l’écosystème existant entre l’eau et la surface est le signe que cette eau est saine avec des niveaux d’oxygène normaux.

Si l’on s’en tient à cette logique, on peut bien comprendre que leur absence est un signe de faible niveau d’oxygène et de la pollution de l’eau. Grâce à cette expérience, les scientifiques parviennent souvent à déterminer le degré de pollution d’une eau. Pour ce faire, ils récoltent à des périodes différentes, des échantillons des différentes espèces de moucherons vivant au-dessus d’une eau. En évaluant la variation des quantités de ces insectes, ils déduiront si cette eau a été polluée ou pas.

Utilité des moucherons dans le domaine économique et médical

Certaines espèces de moucherons présentent un grand intérêt à la fois dans le domaine économique et médical. En effet, toute espèce piqueuse, c’est-à-dire susceptible de transmettre la maladie, peut faire l’objet d’une étude médicale et d’une levée des fonds.

Les résultats de recherche menés par une équipe de chercheurs scandinave ont démontré que les piqûres des moucherons pouvaient entraîner une légère fièvre. Bien que celle-ci ne soit que de courte durée et peut être atténuée rapidement. Cependant, il existe également de nombreuses maladies transmises par les moucherons. Il s’agit entre autres de :

  • Le virus de la langue bleue,
  • La peste équine africaine,
  • Certaines maladies du bétail.

Alors, pour en savoir plus sur ces maladies, des études médicales et des levées des fonds sont faites pour financer les recherches.

débarrasser

Solution Naturelle

Les astuces et les solutions naturelles constituent les meilleurs moyens pour combattre les moucherons. En effet, ces solutions permettent de détruire ou d’éloigner les moucherons tout en préservant l’environnement. Elles sont bien efficaces et nécessitent très peu de moyens financiers pour la plupart. Parmi les solutions naturelles de luttes contre les moucherons, les plus efficaces sont :

L’utilisation de l’huile essentielle

Par leurs natures, les huiles essentielles sont extrêmement répulsives pour les moucherons. Ainsi, pour combattre les moucherons avec de l’huile essentielle, il suffit de le mélanger avec le vinaigre blanc. En suite l’utiliser pour vaporiser les milieux infestés par ces insectes. En procédant ainsi, vous constaterez quelque temps après comment ils vont s’éloigner de la surface traitée. Les huiles essentielles les plus efficaces pour combattre les moucherons sont :

  • L’huile de tea tree;
  • L’huile de menthe poivrée;
  • L’huile de lavande
  • Et l’huile de géranium ;

Couplé le citron au clou de girofle : une solution anti moucheron très efficace

Connu pour ses nombreux bienfaits dans le traitement de nombreuses maladies et pour le bien-être qu’il procure, le citron est également très répulsif contre les moucherons. En le combinant au clou de girofle, ils offrent un résultat encore meilleur. Pour les utiliser, cherchez un endroit où les moucherons sont présents. Découper votre citron en tranche, prenez une tranche et implantez-y quelques clous de girofle.

L’odeur acide du citron combinée à la forte odeur du clou de girofle éloignera les moucherons de là dans les minutes qui suivent. Pour éloigner les moucherons durant une longue période avec cette méthode, changez votre tranche de citron après 15 jours.

Mélanger le vinaigre de cidre aux produits de vaisselles pour piéger les moucherons

L’objectif de cette technique, c’est de capturer les moucherons. Etant donné que ces derniers en raffolent des liquides, prenez un bol, remplissez le du vinaigre de cidre. Ensuite, ajoutez-y quelques gouttes de liquide vaisselle. Placez le mélange dans un endroit où se trouvent les moucherons. Attirés par l’odeur du vinaigre, ils se laisseront piéger par le liquide. Pour chasser ces insectes continuellement, vous devez changer votre liquide tous les jours.

Astuces de bouteilles débouchées pour piéger les moucherons

Pour piéger les moucherons, l’astuce de la bouteille débouchée est très efficace et simple à mettre en place. Elle consiste à verser du sirop et de la bière dans une bouteille pour piéger les moucherons. En effet, lorsque vous mettez le mélange dans la bouteille, les moucherons sont attirés par l’odeur qui s’y dégage. Ainsi, en cherchant à le consommer, il entre dans la bouteille. Vous pouvez changer le contenu de votre bouteille tous les jours pour continuer à les piéger.

Utilisez le savon noir pour chasser les moucherons sur vos différentes surfaces

L’une des astuces la plus efficace pour combattre les moucherons sur vos différentes surfaces, c’est d’utiliser le savon noir. Cette méthode consiste tout simplement à diluer du savon noir avec de l’eau tiède. Pour les proportions, vous pouvez utiliser une cuillerée à soupe de savon noir avec un litre d’eau. A ce mélange, ajoutez-y du bicarbonate de soude. Une cuillerée est largement suffisante. Ensuite, remuez le mélange et versez-le dans un pulvérisateur. Utiliser le pour pulvériser toutes les surfaces où vous trouvez les moucherons dans votre maison.

Pesticide

Pour combattre les moucherons à l’aide des pesticides, il est primordial de commencer par localiser les différents lieux où ils se trouvent. Ainsi, vous saurez dans quelle zone vous concentrer. Généralement, à l’extérieur de la maison, les moucherons sont concentrés dans les endroits où se trouvent les flaques d’eau. Vous trouverez également les larves de ces insectes et leurs œufs près des endroits où se trouvent la végétation et les accumulations d’eau.

Une fois que vous avez déterminé les endroits chauds où se trouvent les moucherons, vous pouvez commencer le traitement. Commencez par prendre connaissance du produit que vous allez utiliser pour les exterminer. Pour ce faire, vous devez lire toutes les informations mentionnées sur l’étiquette du produit. Il faut suivre à la lettre les instructions du mode d’emploi, se protéger en portant un équipement de protection. Faites le maximum d’effort possible pour mettre en application cette instruction, votre sécurité en dépend.

Comme  que la plupart des moucherons trouvés à la maison viennent de l’extérieur, vous devez commencer le traitement par là. Pour cela, il faut d’abord éliminer toutes les flaques et les différentes sources d’eau qui stagnent autour de la maison. Veillez également à régler tout problème causé par l’humidité autour de la maison. Si vous avez une piscine, couvrez là avec une bâche plastique. Drainez toutes les eaux stagnantes sur vos pelouses, dégagez autour de votre maison tous les récipients vides et vieux pneus qui peuvent contenir de l’eau.

Une fois que vous aurez terminé avec tout ce ménage, vous pouvez commencer le traitement. Pour le traitement, vous devez utiliser un insecticide à large spectre d’action et capable de contrôler les moucherons tout en restant efficace pendant 90 jours. Généralement, ces types d’insecticides perturbent le cycle de développement et la reproduction des moucherons. Ainsi, ils les rendent stériles.

Pour que votre produit soit efficace, prenez la peine de respecter les dosages indiqués sur son emballage. Respectez également les proportions des pesticides indiquées pour la pulvérisation de chaque surface. Ainsi, s’il est mentionné d’utiliser par exemple un galon d’un produit pour traiter une surface de 500 m2 n’allez pas au-delà. Sinon, l’efficacité du produit sera compromise.
Il faut retenir que l’emploi des pesticides est plus conseillé pour combattre les moucherons dans les surfaces extérieures de la maison. Pour l’intérieur, vous pouvez utiliser l’une des méthodes naturelles mentionnées ci-dessus. Les pesticides étant des produits très dangereux, veillez toujours à respecter les consignes de sécurité indiquées durant leur utilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.